Live reports Retour
mardi 24 octobre 2006 - U-Zine

Comity

Batofar - Paris

U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

N.B. : L’affiche complète de cette date était Torche + Baroness + Comity. Mais ayant beaucoup de travail personnel ce jour-ci, je n’ai pu assister à la prestation des trois groupes. Etant venu pour Comity, je n’assista qu’au show des parisiens.

Avec une ouverture des portes prévue pour 19h, la salle n’ouvrit finalement que 45 minutes plus tard. C’est donc en cette fraîche soirée de début d’hiver que les spectateurs durent patienter. Une fois entrée, Comity qui devait être le premier groupe à jouer sera tout compte fait la tête d’affiche. Plutôt étonnant comme annonce, mais tout bénéfice pour ces derniers.

La petite salle du Batofar était encore bien remplie quand le groupe commença son show, malgré le départ de quelques déserteurs. Fort de leur dernier album « … As Everything Is A Tragedy » sorti en juin dernier, ce dernier fut à l’honneur pendant quasiment tout le concert. En effet l’opus est composé d’un seul et unique morceau. Alors sur album studio, l’approche de la chose est particulièrement bien faite car on sent une continuité parfaite durant toute la durée de la galette. Mais en concert, c’est une autre histoire. Quand finir le morceau, quand enchainer avec un de leurs précédents albums ? Et bien le groupe y a trouvé une solution plutôt efficace : jouer la globalité de « … As Everything Is A Tragedy ». Cependant le groupe n’a commencé par le début mais par le milieu pour revenir vers le début une fois la fin finie (ouah, c’est compliqué dit comme ça !).
C’est donc un groupe parfaitement rodé que l’on voit à l'oeuvre ce soir. La musique de Comity est presque exactement la même que sur album. Pourtant très complexe, que ce soit les guitares, la batterie ou le chant, mais les membres n’ont aucune difficulté à la reproduire en concert. Excepté une basse timide en début du set, tout était soigneusement millimétré… un peu trop peut-être ! C’est le sentiment que j’ai ressenti. N’est pas un peu dommage qu’il n’y ait pas de différence entre le studio et le live ? Je pense que tout le monde répondra positivement. On se sent autant transporté quand on l’écoute chez soi qu’en live, c’est un peu dommage tout de même...

Quoiqu’il en soit, ce concert fut tout simplement excellent. C’était la première fois que je les voyais en live et je ne peux que les conseiller. Le show collait parfaitement au dernier album, peut-être trop... Mention spéciale aux passages où ça s’énervait, le résultat était superbe. Comity nous a en plus offert un rappel d’un titre des plus déjantés, le coup final ! Par contre, peu plus de dialogue avec le public serait le bienvenu (surtout pour des français !).