Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Excruciate 666

Rites Of Torturers

LabelIron, Blood & Death Corporation
styleWar Black Metal
sortieoctobre 2013
La note de
U-Zine
6.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Excruciate 666 est un groupe de Black Metal originaire du Nord de la France qui entre déjà dans sa 20eme année d’existence et qui présente ici son 2eme album après avoir sorti trois démos et moultes splits. Donc autant dire qu’ici on n’a pas affaire aux premiers bénis oui-oui qui pointent le bout de leur blaire, et ça se sent ! Rites of Torturers est un album purement Blasphématoire, qui fait planer une odeur de sang caillé mélangé à du foutre de bouc tout au long des 8 titres qui le composent.

Servi par un son en total adéquation avec le war metal pratiqué ici (un peu daté, crade juste ce qu’il faut mais suffisamment clair pour discerner tous les instruments) Excruciate 666 nous balance ici de purs hymnes guerriers jusqu’aux paroles, chacune ode au fléau de Dieu, le Seigneur de guerre : Attila ! Car oui, on a affaire ici à des hymnes avec des rythmiques couplées aux riffs qui restent en tête (Sing Of Disaster, Tramp To Slaughter ) et des refrains qu’on se surprend à gueuler (Rites Of Torturers)

Mais le point d’orgue de cet album est le titre Sons Of Warfare, véritable tuerie qui me fait un peu penser au titre culte d’un autre groupe avec 666 dedans : I Am The Wargod, avec ce riff d’intro qui vous met directement en état de transe, mais où le côté rock’n’roll est remplacé d’abord par une lourdeur malsaine pour la violence frénétique propre à Excruciate 666, qui donne directement envie d’aller pratiquer la vivisection sur le premier mec qui nous passe sous la main ! 100% de haine pure dans ce titre !

Les 5 odes dédiées à l’éviscération de son prochain, qui composent l’album, sont suivies, afin de compléter celui-ci, par l’hymne du groupe, Warblood, dans une version réenregistrée afin de marquer le coup de sa 15eme année de destruction ainsi que les deux titres remixés de leur split avec Dawn Of Crucifixion.

Excruciate 666 n’invente rien, ça fait pas forcement avancer le schmilblick, mais ça on s’en balance assez sèchement ! Rites Of Torturers est un putain d’album de warblack, bas du front comme il faut, fait pour faire headbanger du début à la fin à de chaque écoute et pour se foutre sur la gueule en concert comme il se doit.

1.The Awakening Of The Tyrant
2.Sign Of Desaster
3.Rites Of Torturers
4.Songs Of Warfare
5.Tramp To Slaughter
6.Warblood (special 15th Anno)
7.A Call To Destruction
8.Obscene Perversion In Genocide