Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Kylesa

From The Vaults Vol.1

LabelSeason Of Mist
styleSludge
formatAlbum
paysUSA
sortieoctobre 2012
La note de
U-Zine
7/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Après avoir réussi trois coups de maître à la suite et tourné aux quatre coins de la planète, Kylesa a accumulé suffisamment de matériels pour venir jouer la carte de la compilation de faces-B oubliées et de titres réenregistrés pour l'occasion. Autrement dit, un disque, qui dans 95 % des cas, finit dans ma corbeille parce que bon, sauf choix incompréhensibles, si les morceaux n'ont pas été choisis pour un album, c'est qu'ils étaient moins bons, me trompé-je ?

En l'occurrence, complètement. Même avec des chutes de studios, Kylesa a toujours plus de charmes que la majorité des groupes affiliés de près comme de loin à la scène Sludge et pourtant - bien qu'il soit construit autour d'une intro ainsi que d'une outro et possède une durée comparable à celles des albums - From The Vaults, Vol. I n'est pas un modèle d'homogénéité puisqu'il regroupe aussi bien des morceaux bruts de décoffrage et torturés de la première période du groupe (Les albums Kylesa et To Walk A Middle Curse) ainsi que la période actuelle un peu plus expérimentale et raffinée sans qu'il y ait une quelconque logique dans l'agencement des morceaux. Cela ne gêne pas franchement l'écoute si on se projette bien dans le fait que nous avons à faire avec une compilation et non pas avec le nouvel album. Bien sur, on a tous notre période préférée de la formation et pour ma part, le cœur pencherait plutôt pour la seconde mais vu qu'il n'y a pas de titres « canards boiteux », l'écoute reste, quand même, aisée et toujours, au minimum, agréable. De ces « vieux » titres inédits, celui qui m'a le plus marqué est « Paranoid Tempo » qui doit être un des plus récents. Pour le coup, c'est du Punk Rock très énergique aussi efficace qu'il est mélancolique, un excellent titre non sans rappeler un « Don't Look Back ». Dans un autre genre, il est surprenant de se dire qu'un titres comme « 111 Degree Heat Index » n'ait pas fini sur un des albums de la formation parce qu'ils représentent complètement le visage multi-facettes de Kylesa entre bastonnade massive et raffinement psychédélique, tout comme « Drained », étant un excellent titre bien torturé qui aurait mérité de finir sur un des deux premiers albums de la formation.

Kylesa, pour marquer le coup, s'est permis de réenregistrer deux titres de la période 2005-2006 quand la formation était un peu entre deux eaux. Le but de la manœuvre n'est pas seulement de redonner un coup de jeunes à ces morceaux en ne changeant que la production mais bien pour leur donner une seconde vie. « Between Silence And Sound » de Time Will Fuse Its Worth est devenu « Between Silence And Sound II » sur cette compilation, voyant sa durée descendre sensiblement en lui retirant une grosse partie de son introduction tandis que la vitesse d'exécution est bien plus élevée. C'est nettement plus saisissant avec « Bottom Line II » qui était déjà un titre rapide mais qui là, perd quinze secondes parce que Kylesa était sous amphétamines lors de son réenregistrement. J'adore ce titre à la base mais, c'est vrai que là, il souffle deux fois plus.

Les réenregistrements, c'est bien beau mais ce qui m'avait tapé dans l'œil en voyant la tracklist, c'était bien la présence de cette reprise du merveilleux titre de Pink Floyd qu'est « Set The Controls For The Heart Of The Sun ». Ce titre, c'est juste l'apogée des Britanniques quand ils avaient encore parmi eux le regretté Syd Barrett. Il n'est pas étonnant de voir Kylesa reprendre ce titre qui est l'un de ceux ayant donné ses lettres de noblesse à la musique psychédélique des années 60 et 70. Vous imaginez bien que cette nouvelle version est musclée mais elle est aussi plus longue que l'originale car le groupe de Savannah va se permettre de rajouter un long break psychédélique qui est le sommet du morceau et de la compilation. Cela n'a pas l'aura de Pink Floyd mais Kylesa s'en tire largement avec les honneurs.

En définitif, From The Vaults, Vol. I vaut vraiment le coup pour les fans qui auront de belles surprises en écoutant le disque qui n'oublie aucune période de la formation. Après, la portée de ce genre d'objets est limitée et je ne le conseillerais pas aux novices, hormis aux Metalleux, fans de Pink Floyd qui auront, eux aussi, de quoi être séduits.

1. Intro
2. Inverse
3. 111 Degree Heat Index
4. Between Silence And Sound II
5. Paranoid Tempo
6. End Truth
7. Bottom Line II
8. Wavering
9. Bass Salts
10. Drained
11. Set The Controls For The Heart Of The Sun (Reprise de Pink Floyd)
12. Drum Jam

Les autres chroniques

Album

oct. 2006 U-Zine

Kylesa

Time Will Fuse Its Worth

Album

mars 2009 U-Zine

Kylesa

Static Tensions

Album

oct. 2010 U-Zine

Kylesa

Spiral Shadow

Album

mai 2013 U-Zine

Kylesa

Ultraviolet