Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Subhuman

Tributo di sangue

LabelSubsound Records
styleThrash extreme
formatAlbum
paysItalie
sortieoctobre 2012
La note de
U-Zine
8/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Parfois notre occupation de journaliste amateur nous permet de rencontrer des groupes que l'on n'aurait probablement jamais écouté s'ils n'avaient pas la démarche de venir vers nous et de nous solliciter comme support publicitaire et de critique. Ce commentaire est valable pour le meilleur comme pour le pire. C'est ce que je me suis dit en posant une première oreille sur Subhuman, groupe Italien qui sort son second album, Tributo di Sangue, chez Subsound Records après un premier essai sorti sur un label canadien. On notera les effets de la mondialisation sur la production du métal ! Pour l'enregistrement par contre ils ont fait maison au 16th Cellar Studio (Fleshgod Apocalypse, Hour of Penance etc.), et le résultat est plutôt réussi d'ailleurs : le son est compact et très ciselé. L'impression d'ensemble sert parfaitement le groupe même si on regrettera qu'il sonne un peu froid tellement il est travaillé.

Par contre, il faudra environ une seconde pour que le premier titre Nutrimi Ancora vous mette le feu aux oreilles. Blasts à fond et riffs bien ciselés qui ne laissent aucun doute sur les intentions des Italiens : ils sont là pour envoyer la buchette. Vous aurez aussi remarquer que les titres sont dans leur langue maternelle. Point de vue original mais qui n'a aucune incidence sur l'écoute de l'album, on ne se dit à aucun moment que c'est une merveilleuse idée ou un détail rédhibitoire. Le timbre de voix du chanteur fait que les sonorités de la langue n'ont que peu d'importance sauf sur des titres plus posés. Les références religieuses de la pochette ne vous auront pas échappé : des croix qui brûlent un homme à la poitrine trouée, voilà une deuxième partie du décor planté. Subhuman n'est pas le fan numéro de la religion et se lâche avec des titres comme Santo Impostore, et même si vous avez séché vos cours d'italien LV3 vous pouvez facilement vous faire une petite idée du propos.

De la même manière, Tutti Il Vizi Del Presidente semble nous emmener sur le terrain politique mais il nous manque sans doute des billes pour comprendre les propos rapportés dans la chanson (femme et homme racontent des choses, mais quoi?). Alors du coup, le groupe en profite pour nous sortir un titre instrumental rapide qui fait jouer la technique des guitaristes, puisque ce sont souvent eux qui se retrouvent sur le devant de la scène. Car quand il s'agit de faire sortir la musique de Subhuman du lot, c'est ce duo qui prend les responsabilités : le riff de Il Vecchio Basatardo MMXII à 1'30 est tout simplement énorme et il embarque tout le titre avec lui. Et le reste va suivre : double et guitares synchro à toute vitesse, quelques blasts, un soli, on est soufflé.

Subhuman se réclame du thrash et des Grands Anciens de la Bay Area. Bon soyons honnêtes, il va vraiment falloir gratter pour trouver une filiation. Au pire, cherchez chez Testament version 2012 et là vous verrez quelques ressemblances. On a plutôt une version deathisée du thrash, son acception moderne et surtout on a une version où tout est à fond. Les rythmiques s'emballent et n'atterrissent que rarement. Sauf sur La Profezia, qui comme tout bon disque qui se respecte, a des relents de rythmiques orientales. Là le groupe fait parler le heavy, le mastodonte et cela fait du bien car on se retrouve au final un peu enfermé dans les riffs thrash du reste du disque. On se laisse bercer par une grande partie de titres comme In Memoria Di Me dont les couplets ne rendent guère justice au reste du titre, plutôt bien trouvé.

Je pense qu'il n'y a guère besoin de s'étendre pour comprendre ce que les Italiens de Subhuman vous proposent avec Tributo Di Sangue : un thrash death de qualité sans compromis et sans innovation particulière. Ça déboîte, on y prend un plaisir immédiat et on se dit que sur scène, ils se doivent d'être diablement efficace. Les bonnes idées de l'album sont un vrai atout pour qu'ils puissent faire parler d'eux et de leur musique puissante. Bref tout fan du genre aurait tort de ne pas se pencher sur ce disque.

1. Nutrimi Ancora
2. L'Atroce Scommessa
3. Fassaborto
4. In Memoria di Me
5. Il Tuo Nome è Jack
6. Tutti i Vizi del Presidente
7. Il Vecchio Bastardo MMXII
8. Evoluzione Inversa
9. La Profezia
10. Santo Impostore