News Retour
mercredi 29 janvier 2020 - Team Horns Up

Pyrenean Warriors 2020 : 2 nouveaux noms

Team Horns Up

Compte groupé de la Team Horns Up, pour les écrits en commun.

Hey Heavy Metal Soldiers !

Toute l'équipe de Pyrenean Metal est heureuse de vous annoncer que VULCAIN et MIDNIGHT PRIEST s'ajoutent à l'édition VI du P.W.O.A !

La billetterie du P.W.O.A 2020 est officiellement ouverte ! Les 200 premiers tickets sont à tarif préférentiel de 38 € au lieu de 45 €.
Pour vous le procurer, merci d'envoyer un mail à : pwoa@leshordesmetalliques.com (ce n'est pas notre adresse Paypal) en indiquant le nombre de place souhaité.
Paiements acceptés : chèque (à l'ordre de Pyrenean Metal) et Paypal (prévoir frais en sus).

VULCAIN

Bon, n’y allons pas par quatre chemins, niveau puissance de feu et longévité (si l’on veut bien exclure la parenthèse après Stoppe la machine…), VULCAIN est le grand groupe de hard français, point. Avec leur trident mortel guitare / basse / batterie au son surpuissant, les parisiens mettent systématiquement le public à genoux au moyen d’un répertoire mêlant hard rock’n’roll et heavy metal avec une maestria qui ne s’est que rarement démentie, la voix de Daniel Puzio galvanisant les foules avec des refrains inoubliables depuis l’introductif Rock’n’roll secours (1984), pierre angulaire du temple du décibel made in France. Gageons que demander aux hardos de rester stoïques pendant cette prestation relèvera de l’impossible, ça va déménager et achever les chauvelus qui y perdront leurs dernières touffes ! Et planquez le Chablis nom de dieu !
Groupe Vulcain

MIDNIGHT PRIEST

Plus d’une décade déjà que le Portugal, terre un peu trop négligée en matière de heavy metal quand on doit en citer les bastions indéfectibles, a donné naissance à MIDNIGHT PRIEST, formation talentueuse dévouée au hard and heavy ultraditionnel pour qui l’aime commis dans une veine germano-britannique dans laquelle on aurait injecté l’ambiance sombre et fantastique d’un MERCYFUL FATE, et le chant en portugais apportait of corpse au début une touche d’exotisme toujours bienvenu quand l’anglais demeure pour l’instant l’inévitable idiome rock. Dommage que le groupe ait finalement opté pour ce dernier. Ceci dit, les albums se sont succédés (trois en tout sans compter les formats courts) et ont chacun prouvé que MIDNIGHT PRIEST avait le talent nécessaire pour se hisser plus haut encore dans la hiérarchie des cohortes hirsutes, une preuve live vous sera apportée cette année !
Midnight Priest

Textes par Guillaume "Ged" Dumazer / Nawakulture