Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Iron Maiden

Dance Of Death

LabelEMI
styleHeavy Metal
formatAlbum
paysAngleterre
sortieseptembre 2003
La note de
U-Zine
10/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Déjà quatre ans que Bruce et Adrian ont fait leur grand retour au sein de la Vierge de fer. Des come-back tonitruants qui avaient redorer le blason sévèrement entaché durant les années 90. Brave New World étaient une réussite aussi belle qu'inattendue même s'il souffrait encore de quelques mots en particulier les refrains pompeux très dérangeants à la longue. Qu'importe, son successeur était lui bien attendu par une horde de fans.

Dance Of Death se révèle être dans la lignée de Brave New World en termes de qualité, de structuration et de placement des morceaux. Le titre d'ouverture « Wildest Dreams », amené à devenir le single dans un esprit très Rock'n'Roll à la « 2 Minutes To Midnight », se révèle être un excellent morceaux mais en dessous des autres qui ont ouvert les albums des années 2000 que sont « The Wicker Man » et « Different World » Pour le reste, globalement, Iron Maiden continue dans son approche plus progressive avec des morceaux plus nombreux mais plus longs qu'à la grande époque. On passe des albums de quarante, cinquante minutes à soixante dix, ici. Contrairement à Brave New World, Dance Of Death est un album régulier qui ne comporte ni moment faible, ni moment d'ennui (pour pinailler, je citerai « Age Of Innocence » comme moins titre de l'album). Iron Maiden a définitivement retrouvé son mojo, son pouvoir d'attirance.

Avec cet album, Iron Maiden propose une musique épique comme elle ne l'a jamais été proche de l'esprit d'un Rhapsody dans le fond bien que la forme soit clairement différente. Les claviers de Steve Harris jouent sur cette impression et amènent un plus grandiloquent mais pas pompeux à son Heavy Metal qui n'a jamais été aussi proche du Seigneur Des Anneaux. Mais plus que cela, les retours d'Adrian et Bruce ont ramené l'énergie et la niaque que Steve avait perdu pendant les 90's. Du reste, l'autre bon point pour Maiden est d'être passé à trois guitares car Janick Gers apporte de grand moment à l'album telle la doublette magique « Montségur » « Dance Of Death ». Iron Maiden est tellement concerné par cet album que même les « fainéants » s'y mettent avec un Dave Murray crédité sur trois et même Nicko McBrain crédité pour la première fois depuis son intronisation en poste de batteur sur « New Frontier ». Bien entendu, c'est le trio magique qui a le plus écrit sur cet album et c'est surtout à Steve Harris et Adrian Smith que l'ont doit l'un des meilleurs titres de l'histoire d'Iron Maiden avec « Paschendale » absolument renversante.

Chacun est concerné et a retrouvé l'envie de faire et de bien faire. Steve Harris n'en fait pas trop à la basse (il compense bien avec les claviers) pour laisser l'initiative aux guitares retrouvant leurs mordants d' il y a vingt ans lâchant soli exemplaires et riffs dansants et mélodiques.
J'ai oublié, jusque là, de parler d'une personne fondamentale dans Iron Maiden : le frontman de toujours Bruce Dickinson qui propose peut être sa meilleure prestation en vingt ans avec le groupe. Il n'a jamais aussi bien maîtrisé son chant sur un album et propose des refrains d'anthologie qui ont juste la malchance d'arriver trop tard dans la carrière du groupe et qui ne resteront pas comme les classiques qu'ils auraient mérités d'être. « Wildest Dreams », « No More Lies », « Monsegur », « Dance Of Death », « Pashendale », « Face In The Sand », « Journeyman » tant de titres où Bruce excelle et impressionne.

A part « Age Of Innocence », on notera un petit accroc avec l'intro de « Face In The Sand » qui semble être une reprise de celle de « Blood Brothers ».

Mais cela ne restera que de l'ordre du détail pour ce Dance Of Death qui nous fait nous dire qu' Iron Maiden est vraiment un groupe culte qui ne vendra jamais son cul et gardera à jamais cette flamme qui en fait un groupe qui vivra à jamais dans nos cœurs et dans ceux de nos enfants, petits enfants et ainsi de suite...

Iron Maiden est éternel!

1. Wildest Dreams
2. Rainmaker
3. No More Lies
4. Montségur
5. Dance of Death
6. Gates of Tomorrow
7. New Frontier
8. Paschendale
9. Face in the Sand
10. Age of Innocence
11. Journeyman

Les autres chroniques

Album

avr. 1980 U-Zine

Iron Maiden

Iron Maiden

Album

févr. 1981 U-Zine

Iron Maiden

Killers

Album

mars 1982 U-Zine

Iron Maiden

The Number Of The Beast

Album

mai 1983 U-Zine

Iron Maiden

Piece of Mind

Album

sept. 1984 U-Zine

Iron Maiden

Powerslave

Album

juin 1986 U-Zine

Iron Maiden

Somewhere in Time

Album

avr. 1988 U-Zine

Iron Maiden

Seventh Son of a Seventh Son

Album

sept. 1990 U-Zine

Iron Maiden

No Prayer For The Dying

Album

mai 1992 U-Zine

Iron Maiden

Fear of the Dark

Album

oct. 1995 U-Zine

Iron Maiden

The X Factor

Album

mars 1998 U-Zine

Iron Maiden

Virtual XI

Album

mai 2000 U-Zine

Iron Maiden

Brave New World

DVD

janv. 2002 U-Zine

Iron Maiden

Rock In Rio

Album

sept. 2006 U-Zine

Iron Maiden

A Matter of Life and Death

Album

août 2010 U-Zine

Iron Maiden

The Final Frontier

DVD

mars 2012 U-Zine

Iron Maiden

En Vivo