Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Machinae Supremacy

Overworld

LabelSpinefarm Records
styleMélo-Industriel Pop Metal Inter-SID-éral
formatAlbum
paysSuède
sortiemars 2008
La note de
U-Zine
9.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

U-zine a l’immense plaisir de vous présenter Machinea Supremacy. Voici pour notre plus grand plaisir un groupe avec un vrai univers, une vraie personnalité et tout ce qui caractérise parfaitement une formation musicale d’exception. Ces cinq Suédois jonglent et maitrisent parfaitement leur sujet qui consiste à donner un nom à diverses influences issues de multiples genres musicaux tels que l’industriel, le punk, l’heavy, la pop ou dans un registre plus singulier, les bandes son de jeux vidéos arcade, l’autre passion des zikos du groupe avec cette utilisation plus ou moins abondante du SID. Ici, inutile de vous dire que les influences forment un tout parfaitement homogène et finalement, une identité adroitement établie. Il vous suffira d’écouter un extrait du nouvel album pour vous en rendre compte.

Overworld vous plongera dans un univers fictif où beaucoup d’éléments sont basés sur la mécanique mélodique notamment par utilisation abondante des samplers électro, Sid et de synthé ultra mélo-industriel . Beaucoup de paramètres font que l’univers est extrêmement riche et varié, divers sentiments seront véhiculés grâce au contraste apporté par chaque morceau. Avec Skin, vous serez sûrement ému par ses refrains et ses lignes de chant sensiblement composées et interprétées par le talentueux frontman Robert Stjärnström. Il en sera de même avec l’excellent tube Dark City qui restera pour ma part un des mes titres favori tous styles confondus, avec cette incroyable mélancolie orchestrée par une sonorité moderne complètement atypique… Côté sensation groove, vous aurez également droit à un joli lot de tubes avec le désormais célèbre Edge And Pearl et son refrain entrainant mais aussi avec les très percutants Conveyer, Truth Of Tomorrow ou bien encore l’éponyme Overworld. L'album est avant tout un concentré de tubes comme vous l’aurez compris et rien y fait, même la reprise plus que osée de Britney Spears avec ce Gimme More ne peut faire tâche dans cette masse de plaisir sonore…

Pour faire un topo global sur la situation du groupe, disons que nous tenons là une suite parfaite de l’excellent prédécesseur qui restera lui aussi un album incontournable. Le groupe à même en quelque sorte évolué puisque des titres tels que Dark City ou bien Skin sont un gage de maturité et de paroxysme musical. Côté production, pas grand-chose à redire, on a atteint la perfection sonore, tout colle parfaitement à l’univers de la formation et fait ressortir au mieux les ambiances véhiculées.
Comme vous l’aurez donc constatés, Machinae Supremacy nous aura pondu un des blockbuster de l’année avec ce Overworld de qualité, espérons que le groupe garde cette magie musicale et ce feeling dans l’avenir. En ce qui vous concerne, je vous recommande tout simplement de vous intéresser à ce groupe car même si celui-ci reste assez confidentiel pour le moment, il est évident que vous raterez quelque chose en passant à côté…


01. OVERWORLD 4:20
02. NEED FOR STEVE 4:10
03. EDGE AND PEARL 4:00
04. RADIO FUTURE 4:40
05. SKIN 5:24
06. TRUTH OF TOMORROW 4:35
07. DARK CITY 5:55
08. CONVEYER 3:51
09. GIMME MORE 3:31
10. VIOLATOR 3:04
11. SID ICARUS 3:58
12. STAND

Les autres chroniques

Album

mars 2006 U-Zine

Machinae Supremacy

Redeemer