Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Borknagar

Origin

LabelEMI/Century Media
styleFolk Moderne
formatAlbum
paysNorvège
sortieoctobre 2006
La note de
U-Zine
7.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Pour la sortie de leur septième opus, les gars de Borknagar nous ont réservé une belle surprise... Si vous vous attendez à un disque de Black Metal viking aux accents progressifs comme il nous a été donné d'entendre auparavant, détrompez-vous, car les Norvégiens semblent s'être lassés du Metal. Dans cette nouvelle galette, ils délaissent complètement - ou presque - le côté électrique afin de s'abandonner à la musique folk.

Changer radicalement de registre peut avoir des conséquences néfastes sur un groupe, or le successeur de Epic prouve que le groupe s'en sort très bien.
Comme à son habitude, Borknagar nous a pondu un album finement travaillé et on le remarque dès le premier morceau, "Earth Imagery". On peut noter que, pour l'enregistrement de cette nouvelle galette, le groupe a fait appel à plusieurs personnages, dont Steiner Ofsdal - pour tous les instruments à vent, si je ne me trompe pas -, Sareeta pour le violon et Thomas Nilsson pour les parties au violoncelle.
Borknagar a essentiellement eu recours à des instruments à vent et à cordes, parmi lesquels se trouvent non seulement les instruments que j'ai cité dans les lignes précédentes, mais également de la flûte, de la batterie et de la guitare acoustique. Ce sont, en tout cas, les instruments que je suis parvenue à reconnaître et qui sont les plus fréquemment mis en oeuvre...
Avant d'y avoir jeté une oreille, j'avais cru comprendre que Origin était un album de folk et qu'il était entièrement acoustique. Je ne suis pas tout à fait d'accord, étant donné qu'il y a apparition d'instruments électriques, dont une basse discrète et un synthétiseur qui s'amalgame parfois assez mal avec la musique. On n'a donc pas affaire à un album de musique folklorique norvégienne, comme on aurait pu le croire en lisant les critiques qui ont été faites à son sujet. J'étais tentée de coller une étiquette "néo-folk" à ce disque pour faire un lien avec l'aspect moderne du folk qu'ils pratiquent, mais le genre néo-folk n'a pas grand chose à voir avec Origin. Il ne rappelle en rien des groupes tels que Death in June, Current 93, Sol Invictus ou encore Dernière Volonté, pour le coup... Je le considérerais plutôt comme un album de musique folk "moderne", dont les parties de guitare me rappellent certains côtés de Opeth, voire d'Empyrium, à la rigueur. Une musique également très influencée par la musique savante... Il n'y a qu'à écouter un morceau comme "White" ou "Cynosure" pour s'en persuader.

Pour conclure, Borknagar a fait du boulot et ça sent. A moins d'être allergique à la musique folk, je pense que Origin plaira à beaucoup de gens. Certains aspects de cet album me plaisent tout particulièrement, tels que l'atmosphère mélancolique qui se dégage de chaque morceau, ainsi que les parties de guitare et de flûte. Il reste cependant certains points qui me déplaisent, comme le chant de Vintersorg qui, à mes yeux, accroche quand il s'agit d'accompagner des morceaux Metal, mais qui s'accouple assez mal le genre que pratique Borknagar dans ce Origin.

1. Earth Imagery
2. Grains
3. Ocean Rise
4. Signs
5. White
6. Cynosure
7. Human Nature
8. Acclimation
9. The Spirit Of Nature

Les autres chroniques

Album

sept. 2019 Storyteller

Borknagar

True North