News Retour
jeudi 7 juillet 2016

Le Ragnard Rock Festival répond aux accusations

Team Horns Up

Compte groupé de la Team Horns Up, pour les écrits en commun.

La Compagnie d'Edoras, organisatrice du Ragnard Rock Fest, a tenu à répondre aux accusations de SOS Racisme via le communiqué de presse suivant :

"La Compagnie d'Edoras, association loi 1901, organisatrice du RRF a eu la surprise de prendre connaissance du communiqué de presse du 7 juillet 2016 de SOS Racisme assimilant le festival (et le village Viking) à un festival permettant à des groupes de musique metal de faire l'apologie « de l'idéologie nazie ».
Le Comité d'Organisation du Ragnard Rock Fest est apolitique, ses membres d'origines diverses, leurs rôles se limite à mettre en place un festival de musique metal où toutes les sensibilités artistiques sont représentées quelles que soient leurs origines géographiques. Le public est à l'image des artistes : multiculturel, divers par leurs origines, leurs langues (vingt pays, autant de cultures,...) et... familial.
Lors de la première édition, en 2015, (avalisée par les autorités locales) Nokturnal Mortum, par exemple, était déjà présent, sans créer le moindre problème, ni faire du festival une tribune pro-nazie. 3/4 de ses membres d'origine (il y a 22 ans) ne sont plus présents et pour cause, les membres actuels étaient des enfants... Pour Graveland, le groupe est actuellement très loin de ses erreurs de jeunesse... Quant à Malepeste, le groupe n'a jamais eu de propos antisémites, racistes. C'est un groupe local, qui se voit affubler d'une réputation bien nauséeuse...
Assimiler le logo du festival à une croix gammée est une fantaisie : le logo (du village viking) est en réalité, l'emblème d'une des troupes viking présente dans le village (les Loups de Fenrir). C'est bien mal connaitre l'univers païen des peuples scandinaves que de faire ce genre de rapprochement. En aucune façon, le comité s'autoriserait à inviter des groupes ayant actuellement des propos racistes, antisémites, appelants à la haine.
Vos sources d'informations demeurent donc extrêmement contestables (« Google »,..), utilisées à des fins qui font poser questions. De plus, elles sont sorties de leur contexte temporel, humain et...artistique. Un humain ne peut-il avoir le droit de se tromper de chemin pour ensuite suivre un chemin de rédemption ? Accorder ce droit, c'est être humain, non un robot...
Chercher à vouloir discréditer le festival à partir de tels arguments, nous paraît bien en dessous des capacités de votre association, pour lesquelles les valeurs de respect, de tolérance, de partage, de justice sont bien réelles et fondées, dans un monde en pleine recherche de ces valeurs...universelles. Des valeurs humanistes qui sont aussi les nôtres...Quoi qu'on en dise.
Il aurait été bon d'aller à la source avant de lancer une telle attaque. Aller à la source, c'est puiser, non une vérité, mais alimenter l'esprit. Pour ensuite se faire son idée. En toute liberté.Nous vous proposons de lire le dossier de presse joint, de vous inviter au festival pour nous rencontrer. Nous sommes ouverts à toute discussion. Nous avons toujours eu un profond respect des « valeurs de la République », pour le travail de SOS Racisme, et ce, depuis son origine.Pour vivre en harmonie, l'Homme a besoin d'apaiser les tensions, de communiquer. Non pour attiser les haines, mais aller à la rencontre. Pour comprendre. C'est un devoir non seulement citoyen, mais au-delà, humain. Nous vous attendons avec plaisir."

Horns Up, partenaire officiel, réaffirme son soutien au Ragnard Rock Fest et son équipe.
Vous pouvez retrouver notre interview en cliquant ici.

Photos