Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Fleshdoll

[W.O.A.R.G.]

LabelManitou/Thundering Records
styleDeath metal
formatAlbum
paysFrance
sortiemai 2006
La note de
U-Zine
7.5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

Formation originaire de Toulouse, Fleshdoll propose un death metal d’une brutalité sans concession. [W.O.A.R.G.], leur premier album, nous fait découvrir un groupe hargneux qui en veut et qui nous le prouve. Récemment signé sur le label français Manitou, les membres font preuve de beaucoup de professionnalisme avec un premier effort qui a tout d’un grand.

La musique de Fleshdoll montre que la scène death metal des années 90 est toujours dans les cœurs de bons nombres de groupes. Influencés par les rythmes entrainants de Bolt Thrower, du groove de Cannibal Corpse et des cadors de la scène suédoise brutale avec des groupes comme Dismember, [W.O.A.R.G.] promet de ne pas être de tout repos pour celui qui y posera une oreille.
La Poupée de Chair, aidée par une solide production, envoie dans vos pauvres esgourdes une déferlante de riffs d'une brutalité extrême. Leur death metal sans fioritures emprunte aux grands comme on a pu le voir, mais aussi à des formations plus récentes (mais qui en ont dans le ventre) tels que Blood Red Throne. Sur "Blessed Be The Woarg", autant dans les parties de guitares que de basse, on retrouve très largement des arrangements qui a fait le succès des Blood Red Throne. Le chant - plutôt bien exécuté - est assuré par Bastich accompagné par ces compères sur quelques gueulantes, ce qui donne une puissance supplémentaire à l'ensemble.
Les huit morceaux que composent cet opus sont à la fois sauvages, digne d’un death primitif et hargneux, mais savent aussi se faire plus mélodiques sur certains passages (attention, tout est relatif avec Fleshdoll). Les nappages de mélodies se font légèrement sentir, mais sont utilisées à bon escient. Ces dernières pointent le bout de leur nez sur "Midtro" ou "Perpetual Woarg" entre autres, avec un petit côté épique à la Bolt Thrower.

Avec ce premier album, les toulousains n’avait pas d’autre prétention que de nous ramoner les oreilles à sec, et on peut dire qu’ils ont largement rempli leur contrat. Les 31 minutes que durent cet opus impose un rythme soutenu à l’auditeur mais le groupe réussit à placer quelques interludes pour le laisser respirer. Si Fleshdoll est une bonne découverte à mes yeux (car ne laissant pas apparaître aucun réel défaut), cet album ne va pas non plus chercher dans la perle rare. Cependant, [W.O.A.R.G.] n’étant que leur premier essai, laissons-leur le temps de nous concocter une petite bombe pour leur prochain opus !


1. Birth Of The Bastich
2. Blessed Be The Woarg
3. For Mulas
4. Perpetual Woarg
5. Midtro
6. Moshpit Crescendo
7. Unholy Woarg
8. Frag Song

Les autres chroniques

Album

déc. 2010 U-Zine

Fleshdoll

Animal Factory