Chronique Retour

Album

09/12/14 - U-Zine

Mystic Circle

The Bloody Path of God

LabelDockyard 1
styleDeath / Black Metal
sortiefévrier 2006
La note de
U-Zine
5/10


U-Zine

U-zine.org, webzine musical metal actif entre 2004 et 2015. Fermé en 2015 suite à sa fusion avec 2Guys1TV, ses articles (chroniques, live-report, interview, dossiers, ...) sont désormais disponibles directement sur Horns Up via ce compte !

The Bloody Path of God est le nouvel opus de la formation allemande Mystic Circle, et il sort le 27 Février 2006 chez Dockyard 1. On a affaire à leur septième album, et c'est un Death / Black Metal qui nous est ici livré.

Pour commencer, je dois dire qu'avant ce nouvel album, je ne connaissais pas encore Mystic Circle - mais j'avais lu certains critiques qui portaient sur la musique du désormais trio allemand, et ça ne m'avait pas réellement donnée envie d'écouter plus que ça... On ne va pas y aller par quatre chemins, The Bloody Path of God est un album assez fade et qui n'a franchement pas grand intérêt.
Ici, le chant principal est un chant Black, qui s'avère être quasiment être le seul élément proprement Black de cet album, et qui, à quelques moments, se révèle être remplacé ou secondé par un chant typiquement Death et brutal. On peut également constater quelques influences Thrash, notamment sur "Nine Plagues of Egypt", voire "The Grim Reaper". Sinon... Les seules choses que j'apprécie ici ne sont que quelques petits détails insignifiants et peu convainquants, comme par exemple l'introduction "satanique", "Psalm of the End", qui a quelque chose de sombre et de fort impressionnant, ou les quelques arpèges de guitare présentes par ci, par là sur l'album, peut-être même encore quelques riffs - je pense par exemple aux riffs de "Unholy Terror", qui font qu'il est l'un des uniques titres convenables de cet album -, mais qui sont au final donc bien peu nombreux. La voix Black, aussi bien que la voix Death, est banale, mais pas mauvaise non plus, disons - ça reste quand même efficace à ce niveau là. La pochette, quant à elle, correspond effectivement bien à la musique que nous livre Mystic Circle dans ce nouvel album. The Bloody Path of God nous déverse aussi à divers moments des soli de guitare, ainsi qu'un son ultra-propre. La production est, par ailleurs, signée Alex Koch... Les touches de claviers restent certainement ce qu'il y a de meilleur sur cet opus, froides et sombres, elle donnent un peu plus de goût à l'album, qui se ferme avec un petit bonus : "Circle of the Tyrants", une sympathique reprise de Celtic Frost.

Même en prenant compte des éléments positifs que j'ai cité précédemment à propos de The Bloody Path of God, il est un album terriblement ennuyeux, sans véritable intérêt, et on sent bien que Mystic Circle n'a pas été très inspiré pour composer ce dernier.

1. Psalm of the End (intro)
2. The Bloody Path of God
3. Doomsday Prophecy
4. Nine Plagues of Egypt
5. The Grim Reaper
6. Riders of the Apocalypse
7. Hellborn
8. Church of Sacrifice
9. The Forgotten
10. Unholy Terror
11. Memento Mori (outro)
12. Circle of the Tyrants